Cote / Coter

Titre (dcterms:title)

Cote / Coter

Description (dcterms:description)

La cote était la note obtenue à un examen. Par extension elle pouvait s’appliquer pour les élèves de l’École polytechnique à tous les aspects de leur vie : les examinateurs des colles, les élèves, les femmes, etc. L’argot de l’École polytechnique abonde d’expressions formées à partir de ce mot. Citons la « cote journal » pour désigner l’élève dont l’admission a été célébrée par un article très louangeur dans un journal de son pays ou encore, dans un autre registre, la « cote nègre », inventée en 1880 pour accueillir le premier élève noir admis à l’École. On utilisait le terme au pluriel pour désigner la séance des cotes, moment essentiel de l’intégration des conscrits dans l’école (voir la page 19). Dans ses lettres, Poincaré cotait beaucoup, notamment les jeunes filles qu’il croisait lors de soirées mondaines ou les actrices de théâtre.

cite (bibo:cites)