PersonneRoger Berment

Nom complet (dcterms:title)

Roger Berment

Prénom (ahpo:firstName)

Roger

Nom de famille (ahpo:familyName)

Berment

Biographie courte (dcterms:description)

Roger Berment est un cousin d’Henri Poincaré, dont il avait été très proche dans sa jeunesse. La sœur de sa grand-mère maternelle, Euphrasie Launois, Élisabeth Marchal, s’était mariée avec Jean-Baptiste Barthélémy et de cette union devaient naître quatre enfants. Une de leurs filles, Amélie épousa un membre de la famille Berment, donnant ainsi naissance à Roger et à Lucie Berment. Probablement suite au décès de son épouse, Jean-Baptiste Barthélémy épousa en seconde noce Marie-Anne le Bourgeois de Ménil. Lors de ses études à l’École polytechnique, Poincaré visitait régulièrement une famille Barthélémy à Paris et on peut supposer qu’il s’agissait de cette tante. Après ses études, Berment avait fait différents métiers mais il avait surtout contracté de multiples dettes qui l’avaient obligé à quitter Nancy pour échapper à ses créanciers. La famille avait alors pratiquement perdu sa trace jusqu’à ce qu’elle apprenne sa candidature comme radical socialiste aux élections législatives de 1902. Sur les relations de la famille Poincaré avec Roger Berment et sur son parcours de vie, qui l’en éloigna progressivement, on lira les souvenirs d’Aline Boutroux où elle évoque leurs vacances communes à Arrancy ; elle y dresse d’ailleurs un tableau peu sympathique de ce cousin qu’elle décrit comme un « fanfaron du vice » [A. Boutroux 2012].
Les parents de celui-ci habitaient Neuviller-sur-Moselle, une commune située au sud de Nancy.