LettreHenri Poincaré à Eugénie Poincaré - 4 décembre 1873

[4 décembre 1873]

Jeudi

Ma bonne maman,

Je me suis encore dévissé hier pour obtenir une prolonge à l’occasion de la Ste Barbe. Je me suis adressé au capitaine de petite semaine qui s’est adressé à l’adjudant de grande semaine qui s’est adressé au capitaine de grande semaine1 qui a parlé au colonel. Mais là la voie hiérarchique a été hérissée d’obstacles que nous n’avons pu surmonter. Le colonel a répondu au capitaine qu’il ne pouvait transmettre cette demande au général parce que la Ste Barbe n’était pas dans les traditions de l’École2. Je me suis aussi dévissé ce matin chez Bonnet pour obtenir que l’on affiche les notes de colles. Il m’a répondu que cela ne dépendait pas de lui parce que cela avait été voté par le conseil de perfectionnement de l’École ; que du reste il y voyait différents inconvénients ; après quelques minutes de discussion, je me suis retiré sur la promesse qu’on aurait les notes à la fin de décembre. En résumé, nous avons une sale adminis. [administration].

Je suis sorti hier ; notre banquet de salle n’a pas eu lieu parce que la famille de Paignon3 était venue le voir ; Mme Rinck venait donc de m’inviter à dîner quand il lui est venu à son tour une invitation pour chez M. Bidot ; je me suis donc trouvé engrené4 par une de ces surprises familières aux Rinck dans le dîner de chez M. Bidot. M. Rinck a envoyé Élie5 sans rien me dire s’excuser chez M. Bidot sous prétexte qu’on m’avait à dîner etc. M. Bidot est un négociant de Paris qui habite près du palais royal ; auquel M. Rinck attribue 50 000 livres de rentes6 et dont l’âge est de la forme 0/0.

M. Rinck dit qu’il le connaît depuis son enfance et qu’il est toujours identique à lui-même. À ce dîner se trouvaient 1° ce monsieur 2 sa femme, âgée de 19 ans, très jolie et qui a discuté politique tout le temps avec M. Rinck, 3° un employé du ministère des finances qui se louait beaucoup de M. Magne7 4° le frère de la dame, qui a l’air d’avoir 22 ans et qui a une folle passion pour les timbres poste 5° une demoiselle qui est train de potasser son exam supérieur et qui était à côté d’Élie. 6° la mère de la dame qui a soutenu tout le temps sa fille par des grognements significatifs pendant sa discussion avec M. Rinck.

Je n’ai pas eu de colle depuis l’autre jour ; je pensais en avoir une aujourd’hui ; j’en aurai peut-être une samedi ; Belleville8 a eu 18 en chimie l’autre jour ; nous avons recommencé une épure et un arbre. Nous faisons maintenant le dessin deux fois par semaine. Voici les coëff.

Colles d’Ana [Analyse] 15
Colles de Géo [Géométrie] 10
Colles de Chimie 10
Exam. d’Ana 15
Exam. de Géo 10
Exam. de Chimie 10
Colles de Méca [Mécanique] 18
Colles de Stéréo9 [stéréotomie] 15
Colles de Physique 15
Exam géné de Méca 30
Exam géné de Stéréo 25
Exam géné de Physique 15
  268
Dessin d’imit 5
Jodot 5
Épures de Géo 8
Épures de Stéréo 8
Épures de Méca 8
  34

J’ai reçu la brochure du toto10. J’embrasse tout le monde.

Henri

 


  1. Dans le jargon militaire les expressions « petite semaine » ou « grande semaine » renvoient au service de permanence des officiers et des sous-officiers. Il peut durer une semaine ouvrée ou une semaine entière.

  2. Sainte Barbe est la patronne des architectes, des géologues, des pompiers, des mineurs et, par extension, des ingénieurs des mines. La fête de la Sainte Barbe, le 4 décembre, était l’occasion pour les élèves de l’École des mines de baptiser la nouvelle promotion dans les catacombes de Paris.

  3. François Jean Charles Paignon (1854-1922) était de la même promotion que Poincaré.

  4. Engrener : terme de mécanique faisant référence aux engrenages et signifiant « mettre en mouvement ». Au sens figuré, ce terme signifie « entraîner (ou se faire entraîner) dans un système dont, de gré ou de force, on subit le mouvement ».

  5. Élie Rinck.

  6. Poincaré fait ici référence à la monnaie en vigueur sous l’Ancien Régime, la livre tournois, qui avait été remplacée par le franc en 1795. Comme de multiples exemples littéraires l’attestent (Balzac, Flaubert, etc.), il n’était pas rare à la fin du 19e siècle d’utiliser cette ancienne unité monétaire pour évaluer la fortune d’un particulier.

  7. Pierre Magne avait été ministre des Finances à trois reprises sous le Second Empire. Au moment de cette lettre il en était à son quatrième mandat (de mai 1873 à juillet 1874).

  8. Jean-Baptiste Belleville.

  9. La stéréotomie est l’art de la découpe et de l’assemblage des pièces de pierre et de bois taillés. L’étude théorique de cette discipline s’appuie sur des techniques de dessin qui utilisent la géométrie descriptive et les projections. C’est Amédée Mannheim qui était en chargé du cours de stéréotomie lorsque Poincaré était à l’École polytechnique.

  10. Il s’agit du diminutif du père de Poincaré.

Titre (dcterms:title)

Henri Poincaré à Eugénie Poincaré - 4 décembre 1873

Incipit (ahpo:incipit)

Je me suis encore dévissé hier pour obtenir une prolonge...

Date (ahpo:writingDate)

1873-12-04

Expéditeur (ahpo:sentBy)

Destinataire (ahpo:sentTo)

Identifiant (dcterms:identifier)

L1873-12-04-HP_EP

Adresse (ahpo:destinationAddress)

Lieu (ahpo:writtenAt)

Chapitre (ahpo:publishedIn)

Lieu d’archivage (ahpo:archivedAt)

Type (ahpo:documentType)

(fr) Lettre autographe signée

Section (dans le livre) (ahpo:sectionNumber)

1

Droits (ahpo:rightsHolder)

Archives Henri Poincaré

Nombre de pages (ahpo:numberOfPages)

4

Mots d'argot polytechnicien cités (ahpo:citeArgot)

Noms cités dans l'apparat (ahpo:citeApparatName)

Numéro (ahpo:letterNumber)

013

Éditeur (dcterms:publisher)

Laurent Rollet

Licence (dcterms:license)

« Henri Poincaré à Eugénie Poincaré - 4 décembre 1873 ». La Correspondance De Jeunesse d’Henri Poincaré : Les années De Formation, De l’École Polytechnique à l’École Des Mines (1873-1878). Archives Henri Poincaré, s. d., Archives Henri Poincaré, s. d, La correspondance d'Henri Poincaré, accessed 27 October 2020, http://henripoincare.fr/s/correspondance/item/12625

Scan