BookL'étrangère, comédie en cinq actes

Titre (dcterms:title)

L'étrangère, comédie en cinq actes

Auteur (dcterms:creator)

Description (dcterms:description)

comédie en quatre actes d’Alexandre Dumas fils, L’étrangère, qui avait été créée à la Comédie française en février 1876. Edmond Got y jouait le rôle du docteur Rémonin. Dans l’une des scènes très célèbre à l’époque, ce personnage défendait le mariage d’amour en invoquant les réactions chimiques du mariage et reposant sur une théorie loufoque des vibrions, des corpuscules indécis entre l’animal et la plante. Rémonin explique ainsi : « L’amour fait partie de l’évolution naturelle de l’être ; il se produit à un certain âge, indépendamment de toute volonté et sans objet déterminé. On éprouve le besoin d’aimer avant d’aimer quelqu’un. C’est par là que l’amour appartient à la physique, qui traite des propriétés existant à l’intérieur des êtres ; tandis que le mariage est une combinaison sociale qui rentre dans la chimie, puisque celle-ci traite de l’influence des corps les uns sur les autres et des phénomènes qui en résultent. Les grands législateurs, les grands religieux, les grands philosophes, qui ont institué le mariage sur la base de l’amour ont donc purement et simplement fait de la physique et de la chimie, et de la plus belle et de la plus haute, dans le but d’en extraire la famille, la morale, le travail, et par conséquent le bonheur des hommes, qui est contenu dans ces trois produits. Tant que vous vous conformez à cette donnée première et que vous choisissez ces deux éléments propres à la combinaison, cela va tout seul ; l’expérience se fait et le résultat s’obtient ; mais, si vous êtes assez ignorant ou assez maladroit pour vouloir combiner deux éléments réfractaires, au lieu d’obtenir des fusions, vous ne constatez que des inerties, et les deux éléments restent éternellement l’un en face de l’autre, sans pouvoir s’unir jamais. Dans l’ordre humain, comme il y a en plus l’âme, c’est-à-dire l’intermédiaire entre Dieu et l’homme, Dieu punit l’homme qui écarte et qui dédaigne son intermédiaire ; alors il n’y a plus seulement inertie, il y a choc ; de là des explosions, des catastrophes, des accidents, des drames » [A. Dumas (fils) 1877].

Titre court (bibo:shortTitle)

L'étrangère, comédie en cinq actes

Éditeur (dcterms:publisher)

Date (dcterms:date)

1876-02

acteur (bibo:performer)