LettreAlbert Cochon de Lapparent à H. Poincaré - 23 mai 1907

Paris, le 23 mai 1907

Institut de France — Académie des sciences

Le Secrétaire perpétuel de l’Académie emploie ce papier antique et vénérable pour mieux montrer à son cher confrère qu’il a rempli sa promesse en assiègeant aujourd’hui, de deux à trois heures sans désemparer, les électeurs de M. Barboux.11Henri Barboux (1834–1910), élu en 1907 au fauteuil 28.

Sully Prudhomme, M. Costa de Beauregard, M. Vandal, M. Masson, M. Bazin, ont été tour à tour l’objet de mes chaleureuses démonstrations. Je ne cite pas M. d’Haussonville, parce qu’hélas sa qualité de membre du Comité de rédaction de la Revue des Deux Mondes l’inféode à une autre cause. En revanche, Sully Prudhomme vous est tout acquis.

Enfin, j’ai dit tout ce que j’avais à dire et occupé, avant le départ pour Vienne, toutes les positions où je croyais pouvoir m’installer.22L’association des sociétés scientifiques se réunit à Vienne.

Bien à vous,

A. de Lapparent

Titre (dcterms:title)

Albert Cochon de Lapparent à H. Poincaré - 23 mai 1907

Incipit (ahpo:incipit)

Le Secrétaire perpétuel de l'Académie ...

Date (ahpo:writingDate)

1907-05-23

Expéditeur (ahpo:sentBy)

Destinataire (ahpo:sentTo)

Lieu (ahpo:writtenAt)

Paris

Lieu d’archivage (ahpo:archivedAt)

Éditeur (dcterms:publisher)

Licence (dcterms:license)

« Albert Cochon De Lapparent à H. Poincaré - 23 Mai 1907 ». Archives Henri Poincaré, s. d., Archives Henri Poincaré, s. d, La correspondance d'Henri Poincaré, accessed 17 January 2021, http://henripoincare.fr/s/correspondance/item/12897

Scan