PersonneM. Garnier

Nom complet (dcterms:title)

M. Garnier

Biographie courte (dcterms:description)

Dans ses lettres de jeunesse Poincaré cite à plusieurs reprises le nom de Garnier mais il semble s’agir de plusieurs personnes, probablement trois. Dans certains cas, comme dans cette lettre, il semble faire référence à un ami de la famille déjà assez âgé, proche des familles Vallet, Olleris et Rambaud. Dans le second cas, il s’agit d’un étudiant – le fils du premier ? – qui venait de passer son baccalauréat à Paris et qui avait été admissible à un concours, sans qu’il soit possible de savoir s’il s’agissait de celui de l’École polytechnique. Il pourrait alors s’agir de Marie Louis Alexandre Garnier (1854-1907) qui intégrera l’École polytechnique en 1874 [Registres des étudiants de l’École polytechnique 2016]. Rien ne permet cependant de l’affirmer et cela pourrait également être un ami nancéien parti passer son baccalauréat à Paris au lycée Louis-le-Grand. Une allusion dans une lettre conforterait cette seconde hypothèse : ce Garnier semblait connaître le cousin de Poincaré, Roger Berment, qui était élève dans ce lycée et qui devait d’ailleurs louper son baccalauréat au printemps 1874. Enfin, à plusieurs reprises, Poincaré mentionne un « Garnier (de l’opéra) », qui semble être Charles Garnier, architecte de l’Opéra de Paris, actuel opéra Garnier.