PersonneErnest Arrighi de Casanova

Nom complet (dcterms:title)

Ernest Arrighi de Casanova

Prénom (ahpo:firstName)

Ernest Arrighi

Nom de famille (ahpo:familyName)

de Casanova

Biographie courte (dcterms:description)

Ernest Arrighi de Casanova était le second duc de Padoue. Formé à l’École polytechnique (1833), il s’était orienté vers le génie avant de démissionner en 1839. En 1849, il avait été nommé sous-préfet de Seine-et-Oise et, fidèle à son attachement au bonapartisme, il avait prêté son concours au coup d’État du 2 décembre 1851. Après un passage par le Conseil d’État, il avait été promu sénateur en 1853, devenant un porte-parole attitré du gouvernement impérial. En 1859, il fut ministre de l’Intérieur durant quelques mois et sénateur jusqu’à la proclamation de la République en septembre 1870, moment où il se retira dans le département de Seine-et-Oise en tant que conseiller général. À partir de ce moment, il devint un des membres les plus militants du mouvement de l’Appel au peuple, une réunion de parlementaires bonapartistes favorables à un régime autoritaire plébiscitaire. Après la loi de janvier 1874 sur la nomination des maires (voir note 4 lettre 44), il fut nommé par le gouvernement de De Broglie maire de la commune de Courson. C’est donc en tant que maire qu’il alla assister le 16 mars 1874, à Chislehurst (au sud-est de Londres) à une grande manifestation célébrant les 18 ans du prince Louis-Napoléon Bonaparte. La lettre de Poincaré se fait l’écho de cette fête qui attira plusieurs milliers de français et qui bénéficia d’une très grande publicité en France et à l’étranger. Elle donnait en effet l’occasion à un mouvement bonapartiste mal en point de revenir sur le devant de la scène et de présenter le fils de Napoléon III comme son successeur naturel. La harangue d’Ernest Arrighi de Casanova au nom des parlementaires de l’Appel au peuple ne fut pas du goût des autorités gouvernementales et il fut suspendu de ses fonctions par le préfet de Seine-et-Oise François Henri Gustave Limbourg. Après cet événement, le Duc de Padoue devait être élu député bonapartiste du département de la Corse en 1876, mandat qu’il conserva jusqu’en 1881 [Registres des étudiants de l’École polytechnique 2016] [A. Robert & G. Cougny 1890-1891].

Date de naissance (bio:birth)

1814

Date de décès (bio:death)

1888