LettreHenri Poincaré à Guillaume Bigourdan, juin 1900

Cher Monsieur,

Vous devez avoir entre les mains les placards 1770 et 1772 avec les manuscrits. Je vous serais obligé si vous vouliez bien les renvoyer directement à l’imprimerie afin d’éviter les pertes de temps. Je préviens à l’imprimerie.

Avez-vous remis à l’imprimerie votre manuscrit pour l’éclipse.1

J’ai reçu une lettre de l’éditeur d’Ambronn qui réclame un Compte Rendu; c’est bien vous n’est-ce pas qui avez l’ouvrage entre les mains.2

J’espère que vous allez passer de bonnes vacances; nous devons être voisins, car nous sommes aux Petites Dalles avec les Tisserand, mais comme j’ignore votre adresse il faut bien que je vous écrive à Paris.3

Votre bien sincèrement dévoué,

Poincaré


Apparat critique 

  1. Il s’agit de l’observation de l’éclipse totale de Soleil faite en Espagne le 28.05.1900. Bigourdan a dirigé la mission d’observation, organisée sous les auspices du Bureau des longitudes, avec le concours de l’Observatoire de Paris. Son rapport Bigourdan (1900b) paraîtra dans le numéro d’octobre du Bulletin astronomique. Une expédition britannique a été menée par William Henry Mahoney Christie au Portugal à l’occasion de cette éclipse (Carolino & Simões 2012).↩︎

  2. Le Handbuch der astronomischen Instrumentenkunde (1899) de Leopold Ambronn, astronome à Göttingen, sera recensé par Bigourdan (1900a) pour les lecteurs du Bulletin astronomique en décembre 1900.↩︎

  3. Suite au décès de Félix-François Tisserand en 1896, Poincaré lui a succédé dans la chaire d’astronomie mathématique et de mécanique céleste. Poincaré passe ses vacances aux Petites Dalles avec la famille de l’astronome décédé. Les Petites Dalles est une station balnéaire en Haute-Normandie, fréquentée vers la fin du XIX siècle par Jules Verne et Sissi, et réputée pour ses falaises, qui figurent dans les toiles de Camille Pissarro et de Claude Monet.↩︎


Références

L. Ambronn (1899) Handbuch der astronomischen Instrumentenkunde. Springer, Berlin.↩︎

G. Bigourdan (1900a) Ambronn (Dr L.), Handbuch der astronomischen Instrumentenkunde. Bulletin astronomique 17, pp. 450–454. ↩︎

G. Bigourdan (1900b) Rapport sommaire sur l’observation, faite en Espagne, de l’éclipse totale de soleil du 28 mai 1900. Bulletin astronomique 17, pp. 369–382. ↩︎

L. M. Carolino and A. Simões (2012) The eclipse, the astronomer and his audience: Frederico Oom and the total solar eclipse of 28 May 1900 in Portugal. Annals of Science 69 (2), pp. 215–235.↩︎

Titre (dcterms:title)

Henri Poincaré à Guillaume Bigourdan, juin 1900

Incipit (ahpo:incipit)

Vous devez avoir entre les mains les placards 1770 et 1772 avec les manuscrits.

Date (ahpo:writingDate)

1900-06

Expéditeur (ahpo:sentBy)

Destinataire (ahpo:sentTo)

Adresse (ahpo:destinationAddress)

Lieu (ahpo:writtenAt)

Chapitre (ahpo:publishedIn)

Lieu d’archivage (ahpo:archivedAt)

Type (ahpo:documentType)

(fr) Lettre autographe signée

Section (dans le livre) (ahpo:sectionNumber)

1

Nombre de pages (ahpo:numberOfPages)

2

Noms cités (ahpo:citeName)

Langue (ahpo:language)

fr

Éditeur (dcterms:publisher)

Licence (dcterms:license)

« Henri Poincaré à Guillaume Bigourdan, Juin 1900 ». La Correspondance Entre Henri Poincaré, Les Astronomes Et Les géodésiens. Archives Henri Poincaré, s. d., Archives Henri Poincaré, s. d, La correspondance d'Henri Poincaré, accessed 31 October 2020, http://henripoincare.fr/s/correspondance/item/13342

Scan