LettreHenri Poincaré à Eugénie Poincaré - 20 juin 1878

[Vers le 20 juin 18781]

Voyagé avec curé de Frouard à Metz – commissaire de police pas demandé passeport, pas vu grelots2 – douaniers fort aimables Gare de Thionville possède actuelt [actuellement] passage souterrain comme Rosenheim.

À Trèves pris voiture vu Porte Noire Basilique Bains Cirque3 voyagé Trèves à Eusk4 avec sous off. prussien. À Eusk monte un vieux M. à lunettes joli pays de Trèves à Gerolstein5 Arrivé à Köln pas de Bonnefoy vu Dome promené sur pont du Rhin ; hôtel assez raisonnable retrouvé Bonnef à la gare à l’arrivée du train – Repartis pour Hamburg ; à Alten Essen6 grande fête sans doute mariage de M. Krupp fils7 ; oriflammes dans toute la ville – voitures de gala à la gare – Descente d’un grd [grand] nombre de domestiques. Au moment où M. Krupp fils monte en voiture tt [toute] la population salue – Bonnef [Bonnefoy] m’avait écrit une lettre disant qu’il n’arriverait que ce matin.

Arrivés à Hambourg sans encombre8.

 


  1. À partir de cette date les lettres portent exclusivement sur le voyage d’étude en Norvège et en Suède. Elles s’avèrent particulièrement difficiles à déchiffrer et à mettre en contexte. Pour plus de détails sur ces difficultés voir la section dédiée dans la version papier, La correspondance de jeunesse d'Henri Poincaré - Les années de formation, De l'école polytechnique à l'Ecole des mines ( 1973-1878) - Laurent Rollet.

  2. Concernant les grelots, voir la lettre 279.

  3. Poincaré décrit ici quelques-uns des vestiges romains de Trèves : la Porta Nigra, les thermes de Barbara, la basilique de Constantin et le cirque.

  4. Eusk. : Euskirchen, une petite commune située à 50 kilomètres au sud de Cologne.

  5. Ce passage n’est pas très limpide car Poincaré évoque son trajet dans le désordre. Le parcours vers le nord, de Trèves à Cologne (Köln), le conduit d’abord à Gerolstein puis à Euskirchen.

  6. Altenessen est un quartier du nord de la ville d’Essen. La ville d’Essen se situe à environ 250 kilomètres de Trèves.

  7. Poincaré fait peut-être erreur au sujet de cet événement ? Le sidérurgiste Alfred Krupp (1812-1887) avait bien un fils, nommé Friedrich Alfred (1854-1902). Cependant, il ne devait se marier avec Margaretha Krupp (1856-1920) qu’en 1882.

  8. Le trajet entre Essen et Hambourg représente près de 350 kilomètres.

Titre (dcterms:title)

Henri Poincaré à Eugénie Poincaré - 20 juin 1878

Incipit (ahpo:incipit)

Voyagé avec curé de Frouard à Metz ...

Date (ahpo:writingDate)

1878-06-20

Expéditeur (ahpo:sentBy)

Destinataire (ahpo:sentTo)

Identifiant (dcterms:identifier)

L0296

Adresse (ahpo:destinationAddress)

Sujet (dcterms:subject)

fr Voyage d’étude en Norvège et en Suède (1878)

Lieu d’archivage (ahpo:archivedAt)

Type (ahpo:documentType)

fr Lettre autographe

Section (dans le livre) (ahpo:sectionNumber)

6

Droits (ahpo:rightsHolder)

Archives Henri Poincaré

Nombre de pages (ahpo:numberOfPages)

2

Noms cités (ahpo:citeName)

Noms cités dans l'apparat (ahpo:citeApparatName)

Numéro (ahpo:letterNumber)

296

Langue (ahpo:language)

fr

Éditeur (dcterms:publisher)

Laurent Rollet

Licence (dcterms:license)

« Henri Poincaré à Eugénie Poincaré - 20 Juin 1878 ». La Correspondance De Jeunesse d’Henri Poincaré : Les années De Formation, De l’École Polytechnique à l’École Des Mines (1873-1878). Archives Henri Poincaré, s. d, Archives Henri Poincaré, s. d, La correspondance d'Henri Poincaré, consulté le 29 janvier 2023, http://henripoincare.fr/s/correspondance/item/14141