LettreAuguste Lebeuf à Henri Poincaré, 10 mai 1902

Montpellier, le 10 Mai 1902
Université de Montpellier
Faculté des Sciences, Mathématiques

Monsieur et Cher Maître,

Je vous transmets, vu, le seul Mémoire, n58, publié dans la Connaissance des Temps de 1826 De l’action de la Lune sur l’atmosphère. Ce Mémoire est inséré textuellement au Tome V, Livre XIII, sauf l’alinéa du début : J’ai donné dans le 4e Livre et ….

Voici les concordances :

1826 : p. 308–311 T. V p. 184–188 Ch. I

Considérations générales :

1826 : p. 311–317T. V p. 262–268 Ch. VII

Calculs :

1826 : fin de la page 317T. V p. 188

La Connaissance des Temps porte la date 1823, le Livre XIII, Février 1824, et on voit que le Tome V contient la reproduction du n58.

À la fin du Mémoire p. 315—16—17, 1826 et 267–268, Tome V, dans la recherche de la probabilité avec laquelle les observations représentent le flux lunaire, il y a de très petites différences qui doivent provenir d’un calcul de révision. Laplace a ainsi prévu son Mémoire avant de l’insérer au Livre XIII.

J’ai suivi la formation des équations, il n’y a rien à reprendre. Voici toutefois une particularité que je ne m’explique pas. Les deux équations entre x et y dans 1820, p. 314 :

Il semble qu’après les substitutions numériques on devrait avoir : somme des coef de \(x +\) s. des coef de \(y = 16\), et on a : \(x\cdot 10.18716\), \(y\cdot 4.51927\), d’où \(S = 14.70643\).

Si vous pensez qu’il soit utile d’expliquer cette anomalie, je le ferai.

Vous estimerez sans doute qu’il suffit de mentionner ce Mémoire, avec les renvois au Tome V. Je joins donc une feuille avec le titre et les indications nécessaires que vous voudrez bien approuver.1

Au Tome V, je signalerai une erreur de signe, au bas de la page 265, où il faut lire : \(F_0 = -0,168\) au lieu de +0,168.

Je vous prie, Monsieur et cher Maître, d’agréer les respectueux hommages de votre très humble et très obligé

A. Lebeuf


Apparat critique 

  1. Le mémoire de Laplace (1823) n’a pas été réédité dans les Œuvres de Laplace, Volume 13, ayant été réédité au Volume 5; voir les renvois du Volume 13 (Secrétaires perpétuels 1904).↩︎


Références

Laplace, P. S. d. (1823) De l’action de la lune sur l’atmosphère. Connaissance des temps 1826, pp. 308–317. Lien externe.↩︎

Secrétaires perpétuels de l’Académie des sciences (Ed.) (1904) Œuvres complètes de Laplace, Volume 13. Gauthier-Villars, Paris.↩︎

Titre (dcterms:title)

Auguste Lebeuf à Henri Poincaré, 10 mai 1902

Incipit (ahpo:incipit)

Je vous transmets, vu, le seul Mémoire, n°58 ...

Date (ahpo:writingDate)

1902-05-10

Expéditeur (ahpo:sentBy)

Destinataire (ahpo:sentTo)

Adresse (ahpo:destinationAddress)

Lieu (ahpo:writtenAt)

Chapitre (ahpo:publishedIn)

Lieu d’archivage (ahpo:archivedAt)

Type (ahpo:documentType)

fr Lettre autographe signée

Section (dans le livre) (ahpo:sectionNumber)

17

Droits (ahpo:rightsHolder)

Archives Henri Poincaré

Nombre de pages (ahpo:numberOfPages)

3

Noms cités dans l'apparat (ahpo:citeApparatName)

Langue (ahpo:language)

fr

Éditeur (dcterms:publisher)

Licence (dcterms:license)

« Auguste Lebeuf à Henri Poincaré, 10 Mai 1902 ». La Correspondance Entre Henri Poincaré, Les Astronomes Et Les géodésiens. Archives Henri Poincaré, s. d, Archives Henri Poincaré, s. d, La correspondance d'Henri Poincaré, consulté le 1 décembre 2022, http://henripoincare.fr/s/correspondance/item/5006