LettreLéon Bourgeois à Henri Poincaré, 21 mai 1904

Paris 21 mai 1904

Monsieur et cher Camarade,

J’ai vu hier M. de Saint Arroman. C’était bien au sujet de la démarche que l’Instruction Publique pouvait avoir à faire auprès des Affaires Étrangères qu’il désirait me parler. Je lui ai exposé l’état de la question et lui ai dit qu’avant tout il était bon que je vous en parle. D’un autre côté j’ai reçu une lettre du Général Bassot que je vous envoie par la poste ainsi que diverses lettres de l’Équateur. - Toujours pas moyen de savoir de Maurain1 s’il se met en route et s’il a vu Peyronel.2 Autre question– Le Général Berthaut m’a fait appeler ce matin à l’issue du Conseil des Directeurs tenu aujourd’hui sous la présidence du Ministre3. - Où en est le cours de Géodésie, a dit ce dernier? - M. le Ministre nous attendons vos décisions pour nous y conformer. - L’École Polytechnique et l’Institut m’embêtent. J’ai décidé de couper court aux réclamations de Poincaré, de Bouquet de la Grye et de Berthelot. Vous allez immédiatement faire mettre à l’Officiel une décision signée de moi, disant que le Service Géographique ouvrira, à partir du mois de janvier, un cours de Géodésie et d’Astronomie dont vous donnerez le programme, et que les personnes désireuses de prendre des inscriptions devront vous en envoyer la demande.J’ai donc reçu l’ordre de préparer ladite décision pour mardi. Je ne la remettrai que le soir, après vous avoir vu, car je suppose qu’il y aura Institut mardi.4 Je pars mercredi matin au voyage d’État-major, jusqu’au 1er juin. Si vous désirez me voir avant, je suis tout à votre disposition, ne m’absentant pas pendant la Pentecôte. Je vous serais très reconnaissant de me prévenir au cas où il n’y aurait pas Institut mardi. Veuillez agréer, Monsieur et cher Camarade, l’expression de tout mon respect.

R. Bourgeois


Apparat critique 

  1. Le Capitaine Eugène Maurain, du Service géographique de l’armée, participe à la mesure d’arc de méridien en Equateur et est le frère aı̂né de Charles qui, en 1921, est nommé premier directeur de l’Institut de physique du globe à Paris. Voir : Charles & Telkès (1989) ↩︎

  2. Le Capitaine Gustave Peyronel, du Service géographique de l’armée, participe à la mesure d’arc de méridien en Equateur. Voir : Schiavon (2006) ↩︎

  3. Henri Berthaut, sous-chef de l’état-major général et directeur du Service géographique de l’armée de 1903 jusqu’en 1911. Il poursuivit les travaux de dessin de la carte de France au 50.000. Il est l’auteur des divers ouvrages, dont un couronné par l’Académie des Sciences (”Les ingénieurs géographes militaires, 1624–1831”, Paris, Imprimerie du Service géographique de l’armée, 1902, 2 vol.).↩︎

  4. Dans le projet du ministre de la Guerre de 1904, le cours d’astronomie et géodésie de position du Service géographique de l’armée aurait dû remplacer celui existant à l’Ecole Polytechnique, qui aurait été, par conséquent, supprimé. Finalement, l’intervention de Poincaré qui se charge de l’enseignement, sauve le cours de l’X sans annuler celui du Service géographique. C’est Borgeois qui donnera, dans la pratique, les deux enseignements à l’Ecole Polytechnique et au Service géographique de l’armée. Voir : Schiavon (2006) ↩︎


Références

Charle, Christophe, and Eva Telkes. 1989. Les professeurs de la faculté des sciences de Paris (1901–1939). Paris: Éditions du CNRS.↩︎

Schiavon, Martina. 2006. “Les officiers géodésiens du Service géographique de l’armée et la mesure de l’arc de méridien de Quito (1901–1906).” Histoire & Mesure 21: 55–94.↩︎

Titre (dcterms:title)

Léon Bourgeois à Henri Poincaré, 21 mai 1904

Incipit (ahpo:incipit)

J'ai vu hier M. de Saint Arroman.

Date (ahpo:writingDate)

1904-05-21

Expéditeur (ahpo:sentBy)

Destinataire (ahpo:sentTo)

Adresse (ahpo:destinationAddress)

Lieu (ahpo:writtenAt)

Chapitre (ahpo:publishedIn)

Lieu d’archivage (ahpo:archivedAt)

Type (ahpo:documentType)

fr Lettre autographe signée

Section (dans le livre) (ahpo:sectionNumber)

2

Identifiant dans les archives locales (ahpo:identifierInLocalArchives)

CD n° 172

Droits (ahpo:rightsHolder)

Archives Henri Poincaré

Nombre de pages (ahpo:numberOfPages)

2

Langue (ahpo:language)

fr

Éditeur (dcterms:publisher)

Licence (dcterms:license)

« Léon Bourgeois à Henri Poincaré, 21 Mai 1904 ». La Correspondance Entre Henri Poincaré, Les Astronomes Et Les géodésiens. Archives Henri Poincaré, s. d, Archives Henri Poincaré, s. d, La correspondance d'Henri Poincaré, consulté le 29 janvier 2023, http://henripoincare.fr/s/correspondance/item/6079