À propos

Histoire d'henripoincare.fr 

Depuis leur fondation en 1992, les Archives Henri Poincaré consacrent une grande partie de leurs efforts à l'étude des œuvres d'Henri Poincaré et à la reconstitution de son parcours de vie et de carrière. Cette plate-forme est destinée tout autant à la communauté scientifique qu’au grand public. Elle est le fruit d'un travail mené durant plus de vingt ans sur les archives de la famille Poincaré et notamment sur sa correspondance scientifique, administrative et privée. Après avoir été le dépositaire privilégié d’un des rares jeux de microfilms des archives d’Henri Poincaré en 1993 , le laboratoire s’est vu accorder les droits de reproduction et d’exploitation de ce fonds de plusieurs milliers de documents, ce qui lui a permis de mettre en place dès 2000 un programme pilote de numérisation et de mise en ligne de l’intégralité de ce corpus.

De 1999 à 2015, la plate-forme "Henri Poincaré Papers", conçue et maintenue par Scott Walter pour valoriser la correspondance de Poincaré, a connu de nombreuses évolutions. Sa dernière version s'appuyait sur un site web réalisé par Pierre Couchet, ingénieur CNRS aux Archives Henri Poincaré.

Le site actuel  "henripoincare.fr" succède à "Henri Poincaré Papers" et poursuit l'entreprise éditoriale de valorisation scientifique et numérique de la correspondance d'Henri Poincaré. En termes de contenus, le site « henripoincare.fr » est structuré autour de plusieurs sites interconnectés.

Le premier rassemble la correspondance active et passive d'Henri Poincaré, soit plus de 2 100 lettres. Les documents sont présentés sous forme image avec les transcriptions textuelles, les notes éditoriales et les métadonnées associées à chaque contenu. 

Le deuxième met à disposition les publications, travaux et rapports d'Henri Poincaré. Ce fonds contient plus de 700 références qui sont pour la plupart téléchargeables au format PDF.

Les troisième et quatrième, actuellement non publiés, rassembleront des documents biographiques et iconographiques autour du savant lorrain. Il contiendra en outre un vaste ensemble d’articles, de conférences, de films, de webdocumentaires ou d’articles de presse.

Cette plate-forme est le fruit d'une collaboration entre étudiants, membres et associés des Archives Henri Poincaré et du Centre François Viète. De nombreux chercheurs ont travaillé à la transcription et à l'annotation des lettres présentées sur le site de la correspondance : (par ordre alphabétique) Étienne Bolmont, Olivier Bruneau, André Coret, Alexander Csiszar, Ahmed Gharnati, Gerhard Heinzmann, Philippe Henry, Caroline Jullien, Ralf Krömer, Amirouche Moktefi, Philippe Nabonnand, Laurent Rollet, Martina Schiavon, Thomas Volpe, Scott Walter.

Ce projet a bénéficié au cours de son histoire de l'assistance éditoriale de P.-E. Bour, C. Clozza, P. Doh, M.-C. Duchenne, S. Hannaire, A. Husson, S. Jokulsson, A. Klein, M. Lagarde, R. Nazin, M. Sakhri, G. Schuppert, et A. Tiusan. En outre, I. Bada, P. Couchet, N. Lasolle, P. Sarrassat, M. Smodis,  et P. Willaime ont apporté une expertise informatique à différents stades du projet.

Les éditeurs d'henripoincare.fr remercient pour leur aimable autorisation de publication les institutions suivantes : le Centre pour l'histoire des sciences de l'Académie royale des sciences de Suède ; la Beinecke Rare Book and Manuscript Library, Yale University ; le Musée Röntgen ; l'Institut Carnegie de Washington ; la Rare Book and Manuscript Library, Columbia University ; le Deutches Museum ; les Archives Ferdinand Hamburger, Johns Hopkins University ; l'Institut Mittag-Leffler ; la Noord Hollands Archief ; le Conseil de la Société royale de Londres ; la Stichtung Pieter Zeeman ; les Collections spéciales des Services d'information, University of Exeter ; la bibliothèque de l'Université de Cambridge ; le Service des Archives de l'Académie des sciences de Paris ; le Museum Boerhaave ; les Archives de l'Institut de France ; le Bureau des Longitudes ; les Archives Nationales ; Monsieur Lucien Baillaud ; Monsieur Alain Chenciner ; Monsieur et Madame Henri Darrieus ; Monsieur Bernard Dunoyer ; Madame Mary-Jo Nye ; Madame Bernadette Sorel.

Le site Henri Poincaré Papers a bénéficié du soutien des laboratoires et des établissements publics suivants : les Archives Henri Poincaré (UMR 7117, CNRS, Université de Lorraine et Université de Strasbourg) ; la Maison des Sciences de l'homme Lorraine ; la Région Lorraine puis Grand Est (dans le cadre plusieurs projets CPER) ; la Communauté Urbaine du Grand Nancy ; l'Université de Lorraine ;  l'Agence Nationale de la Recherche ; le Centre François Viète d'épistémologie et d'histoire des sciences et des techniques (EA 1161, Université de Nantes) ; l'Université de Nantes ; le CNRS ; Huma-Num ; le FEDER ; l'IDEX I-SITE LUE OLKi.

  AHP  
CNRS UL Strasbourg
MSHL Huma-Num ANR
OLKi PIA FEDER
FEDER Etat FEDER

Crédits

Crédits éditoriaux

Responsables éditoriaux : Olivier Bruneau, Philippe Nabonnand et Laurent Rollet 
Comité éditorial : Equipe éditoriale d'henripoincare.fr

Crédits informatiques

Responsable technique : Pierre Willaime

Migration de la base de donnée, développements informatiques : Paul Sarrassat
Sémantisation des lettres : Mickael Smodis
Mise en place du SPARQL Endpoint : Ismael Bada
Établissement du moteur de recherche approché (via des règles SQTRL) : Nicolas Lasolle
Expertise et migration de données : Pierre Couchet

Infrastructure, hébergement : Huma-Num
Technologies utilisées : Omeka S (PHP / MySql / HTML5 / CSS / Javascript), SPARQL-Endpoint (Javascript), ...

Principaux modules Omeka S utilisés

(Liste des modules Omeka S disponibles)