LettreHenri Poincaré à Eugénie Poincaré - novembre 1875

[Novembre 1875]

Ma chère note,

Aucun événement ; j’ai tant à faire depuis quelque temps que je n’ai pu encore songer à mon inventaire. Le blanchisseur refuse de reconnaître le caleçon avec toute l’énergie dont il est susceptible1. L’autre jour j’ai retrouvé mes ciseaux à leur place habituelle c’est-à-dire dans mes mains. Sauf cela rien ; j’ai dîné chez les Olleris, Mlle Courbet n’a plus fait le sujet des conversations.

 


  1. Les cartes postales du mois d’août 1875 laissaient supposer que Poincaré était alors à la recherche d’une pension pour continuer ses études à l’École des mines. Cette lettre – et les suivantes – ne donnent que peu de détails sur son mode d’hébergement ou sur les conditions matérielles durant les années 1875-1878. On sait cependant que durant l’année 1877-1878, il louait une chambre à l’hôtel de Cluny, actuel hôtel Cluny-Sorbonne situé dans la rue Victor Cousin, à 500 mètres de l’École des mines : son jeune cousin Raymond Poincaré, qui venait de commencer ses études à Paris, y louait en effet une chambre contiguë à la sienne [F. Roth 2000a]. Peut-être Poincaré logea-t-il dès novembre 1875 dans cet hôtel ? Cette hypothèse possède un semblant de crédit dans la mesure où c’est dans cet hôtel que son père, Léon Poincaré, logeait lors de ses visites à Paris ; voir à ce sujet la lettre 47.

Titre
Henri Poincaré à Eugénie Poincaré - novembre 1875
Incipit
Aucun événement; j'ai tant à faire depuis quelque temps ...
Date
1875-11
Identifiant
L0207
Adresse
Nancy
Lieu
Paris
Sujet
fr Colles et examens (mines)
fr Visites familiales et amicales
Lieu d’archivage
Private collection 75017
Type
fr Lettre autographe
Section (dans le livre)
3
Droits
Archives Henri Poincaré
Nombre de pages
1
Noms cités
Famille Olleris
Références Bibliographiques citées dans l'apparat
Raymond Poincaré, un homme d'État républicain
Numéro
207
Langue
fr
Éditeur
Archives Henri Poincaré
Laurent Rollet
Licence
CC BY-ND 4.0

« Henri Poincaré à Eugénie Poincaré - Novembre 1875 ». La Correspondance De Jeunesse d’Henri Poincaré : Les années De Formation, De l’École Polytechnique à l’École Des Mines (1873-1878). Archives Henri Poincaré, s. d, Archives Henri Poincaré, s. d, La correspondance d'Henri Poincaré, consulté le 13 juillet 2024, https://henripoincare.fr/s/correspondance/item/13931