LettreHenri Poincaré à Eugénie Poincaré - vers le 10 août 1874

Vendredi [Vers le 10 août 1874]

Ma chère maman,

Je sais enfin ma note, j’ai eu 20 en Ana [Analyse] ; je suis sorti hier ; je n’ai trouvé d’abord avec M. et Mme Rinck que Mlle Barré et Octave1 car Élie2 était allé voir les plans en relief aux Invalides3. Je me suis mis immédiatement en fumiste et nous avons passé notre temps à regarder les passants faire des tentatives infructueuses pour franchir le fleuve qui avait remplacé les rues Notre Dame des Champs et du Regard.

Octave n’est pas très content de son examen. Mais cela ne prouve rien.

Le soir sont venus M. et Mme Bataille.

 


  1. Octave Barré.

  2. Élie Rinck.

  3. La collection des plans reliefs avait été constituée sous Louis XIV pour accompagner les travaux de fortification des places fortes menées par les ingénieurs. Au cours du 19e siècle la construction de ces plans avait perduré et elle constituait une ressource pédagogique privilégiée pour les élèves des différents corps d’armées [É. D'orgeix & I. Warmoes 2013].

Titre
Henri Poincaré à Eugénie Poincaré - vers le 10 août 1874
Incipit
Je sais enfin ma note; j'ai eu 20 en Ana ...
Date
1874-08-10
Identifiant
L0091
Adresse
Nancy
Lieu
Paris
Sujet
fr Colles et examens (polytechnique)
fr Visites familiales et amicales
Lieu d’archivage
Private collection 75017
Type
fr Lettre autographe
Section (dans le livre)
2
Droits
Archives Henri Poincaré
Nombre de pages
1
Mots d'argot polytechnicien cités
Fumiste
Numéro
091
Langue
fr
Éditeur
Archives Henri Poincaré
Laurent Rollet
Licence
CC BY-ND 4.0

« Henri Poincaré à Eugénie Poincaré - Vers Le 10 août 1874 ». La Correspondance De Jeunesse d’Henri Poincaré : Les années De Formation, De l’École Polytechnique à l’École Des Mines (1873-1878). Archives Henri Poincaré, s. d, Archives Henri Poincaré, s. d, La correspondance d'Henri Poincaré, consulté le 16 avril 2024, https://henripoincare.fr/s/correspondance/item/14145