LettreHenri Poincaré à Eugénie Poincaré - novembre 1874

[Novembre 1874]

Ma chère maman,

Il ne s’est pas passé grand événement depuis ma dernière lettre. Je vais achever ce soir l’Espagnol. J’ai fini la sépia et j’en suis content. Je suis content aussi de ma boîte de couleurs.

La grande affaire est celle des jésuites1. Ils ont fait un pas de plus que l’an dernier ; ils ont refusé le rond ce que Ruault n’avait pas osé faire. La journée de mercredi s’est passée en négociations. Mais le conscrit avait donné sa parole à un de nos anciens nommé Leblond2, et il n’a pas voulu la lui rendre. On est en train de voter la quarantaine à de Volontat3 ce qui entraînera celle de tous les jésuites.

Gonzalve4 est sorti mercredi pour la 1ère fois en capote.

 


  1. Voir les échanges de Poincaré avec sa mère à la rentrée de 1873, lettre 3 (12 novembre 1873) et suivantes.

  2. Charles Gaston Leblond , entré en 1872, venait alors de quitter l’École polytechnique et se préparait à entrer dans le corps de l’artillerie. Poincaré évoque régulièrement dans ses lettres de jeunesse des contacts avec une famille Leblond : il s’agit probablement des parents de Charles Gaston Leblond.

  3. Rosario de Volontat venait d’entrer à l’École polytechnique avec le 17e rang. Les registres de l’école mentionnent qu’il était catholique sans plus de précision [Registres des étudiants de l’École polytechnique 2016].

  4. Gonzalve Olleris.

Titre
Henri Poincaré à Eugénie Poincaré - novembre 1874
Incipit
Il ne s'est pas passé grand événement depuis ma dernière lettre.
Date
1874-11
Identifiant
L0101
Adresse
Nancy
Lieu
Paris
Sujet
fr Affaires diverses (polytechnique)
fr Visites familiales et amicales
Lieu d’archivage
Private collection 75017
Type
fr Lettre autographe
Section (dans le livre)
2
Droits
Archives Henri Poincaré
Nombre de pages
1
Mots d'argot polytechnicien cités
Rond
Conscrard / Conscrit
Ancien
Quarantaine
Numéro
101
Langue
fr
Éditeur
Archives Henri Poincaré
Laurent Rollet
Licence
CC BY-ND 4.0

« Henri Poincaré à Eugénie Poincaré - Novembre 1874 ». La Correspondance De Jeunesse d’Henri Poincaré : Les années De Formation, De l’École Polytechnique à l’École Des Mines (1873-1878). Archives Henri Poincaré, s. d, Archives Henri Poincaré, s. d, La correspondance d'Henri Poincaré, consulté le 16 avril 2024, https://henripoincare.fr/s/correspondance/item/3770