LettreHenri Poincaré à Eugénie Poincaré - novembre 1875

[Novembre 1875]

Ma chère maman,

Rien de bien neuf encore depuis jeudi. J’ai vu Engel1 qui m’a remis mon paquet ; j’ai eu hier la visite de Préfontaine2. Quant au temps épouvantable, il a fait très froid voilà tout.

 


  1. Il est question ici du chimiste Rodolphe Engel, dont le nom revient à de nombreuses reprises dans les lettres de Poincaré à partir de cette date. C’est à cette époque qu’il avait rencontré le chimiste Albin Haller qui devait entrer dans la famille Poincaré en épousant Lucie Comon. Cette courte lettre semble indiquer qu’Engel était proche de la famille Poincaré et qu’il transmettait des colis à Henri Poincaré lors de ses déplacements vers Paris. La suite de la correspondance semble d’ailleurs indiquer qu’il résidait dans la même pension que Poincaré en 1875-1876.

  2. Le nom de Préfontaine revient à plusieurs reprises dans les lettres de Poincaré. On peut supposer qu’il s’agit de Jean Paulin Vinot-Préfontaine.

Titre
Henri Poincaré à Eugénie Poincaré - novembre 1875
Incipit
Rien de bien neuf encore depuis jeudi.
Date
1875-11
Identifiant
L0211
Adresse
Nancy
Lieu
Paris
Sujet
fr Visites familiales et amicales
Lieu d’archivage
Private collection 75017
Type
fr Lettre autographe
Section (dans le livre)
3
Droits
Archives Henri Poincaré
Nombre de pages
1
Numéro
211
Langue
fr
Éditeur
Archives Henri Poincaré
Laurent Rollet
Licence
CC BY-ND 4.0

« Henri Poincaré à Eugénie Poincaré - Novembre 1875 ». La Correspondance De Jeunesse d’Henri Poincaré : Les années De Formation, De l’École Polytechnique à l’École Des Mines (1873-1878). Archives Henri Poincaré, s. d, Archives Henri Poincaré, s. d, La correspondance d'Henri Poincaré, consulté le 13 juillet 2024, https://henripoincare.fr/s/correspondance/item/4100