LettreHenri Poincaré à Eugénie Poincaré - janvier 1875

[Début janvier 1875]

Ma chère maman

Mercredi je suis sorti ; j’ai d’abord été avec Gonzalve1 à l’hôtel de l’oncle Antoni, rue de l’Université ; je ne l’ai pas trouvé ; après un tour au Palais Royal, nous y sommes retournés et nous l’avons trouvé entouré de deux boîtes de confitures l’une à l’adresse de Mme Olleris l’autre à l’adresse de Mme Vallet. Nous avons pris une voiture et nous avons été dîner chez Mme Vallet.

J’avais écrit l’autre jour à Garnier (de l’Opéra)2 pour lui demander des billets pour les X. Il m’a répondu en invitant pour une soirée d’éclairage qui aura lieu jeudi ou samedi.

 


  1. Gonzalve Olleris.

  2. Sans doute Charles Garnier, l’architecte de l’Opéra de Paris, actuel opéra Garnier.Dans les années 1873-1875, Poincaré entretenait, semble-t-il, des relations avec la famille Garnier.

Titre
Henri Poincaré à Eugénie Poincaré - janvier 1875
Incipit
Mercredi je suis sorti ...
Date
1875-01
Identifiant
L0121
Adresse
Nancy
Lieu
Paris
Sujet
fr Visites familiales et amicales
fr Théâtre et opéra
Lieu d’archivage
Private collection 75017
Type
fr Lettre autographe
Section (dans le livre)
3
Droits
Archives Henri Poincaré
Nombre de pages
1
Mots d'argot polytechnicien cités
X
Noms cités dans l'apparat
Poincaré, Henri (1854-1912)
Numéro
121
Langue
fr
Éditeur
Archives Henri Poincaré
Laurent Rollet
Licence
CC BY-ND 4.0

« Henri Poincaré à Eugénie Poincaré - Janvier 1875 ». La Correspondance De Jeunesse d’Henri Poincaré : Les années De Formation, De l’École Polytechnique à l’École Des Mines (1873-1878). Archives Henri Poincaré, s. d, Archives Henri Poincaré, s. d, La correspondance d'Henri Poincaré, consulté le 19 juin 2024, https://henripoincare.fr/s/correspondance/item/4115