LettreHenri Poincaré à Eugénie Poincaré - novembre 1875

[Novembre 1875]

Ma chère maman,

Rien de bien neuf depuis mercredi. J’ai dîné chez la cousine qui a toujours su Victoire très malade1. Hier il ne s’est rien passé du tout. Chrétien2 mûrit toujours le projet de tomber à Nancy un de ces jours dans l’intervalle de deux exams. Seulement il a peur de ne plus pouvoir revenir ici. Why have you not said to me the adress of mistress Brice.

I have forgeted to tell you that Élie3 found also miss Zeller4 very lovely, because she was very militar. But he found that the gentlemen, who were at Mistresse’s Bettinger did not [2 mots illisibles en allemand] ihn; besonders the little apotheker fellow who danced the cotillon with Miss Littlewell5.

Yesterday I go to Engel’s; what do I see? I don’t know who, with his new uniform. He has not asked me from which company I was.

Élie has also told me that miss Courtet does not dance well.

My dear dont say I writte but I write; dont say didn you but did you; dont say but say to us; dont say I am said but I have said. Dont say I have toll but I have told. Dont say she as but she as. What is the mean. Dont say: if it be, but if it is. Dont say: I am but seeked two words, but I have seeked but two words.

 


  1. Il est peut-être ici question de la mère de Paul Xardel, Marie Catherine Victoire Xardel.

  2. Georges Henri Chrétien Hartmann était un ami de Poincaré.

  3. Élie Rinck.

  4. Sans doute Alphonsine Philippine Virginie Zeller, professeur d’histoire à l’École polytechnique. Elle devait épouser l’historien Achille Luchaire.

  5. Peut-être s’agit-il d’une plaisanterie sur Kate Courtet.

Titre
Henri Poincaré à Eugénie Poincaré - novembre 1875
Incipit
Rien de bien neuf depuis mercredi.J'ai dîné chez la cousine ...
Date
1875-11
Identifiant
L0212
Adresse
Nancy
Lieu
Paris
Sujet
fr Visites familiales et amicales
Lieu d’archivage
Private collection 75017
Type
fr Lettre autographe
Section (dans le livre)
3
Droits
Archives Henri Poincaré
Nombre de pages
2
Numéro
212
Langue
fr
Éditeur
Archives Henri Poincaré
Laurent Rollet
Licence
CC BY-ND 4.0

« Henri Poincaré à Eugénie Poincaré - Novembre 1875 ». La Correspondance De Jeunesse d’Henri Poincaré : Les années De Formation, De l’École Polytechnique à l’École Des Mines (1873-1878). Archives Henri Poincaré, s. d, Archives Henri Poincaré, s. d, La correspondance d'Henri Poincaré, consulté le 24 juin 2024, https://henripoincare.fr/s/correspondance/item/4118