LettreHenri Poincaré à Eugénie Poincaré - novembre 1875

[Novembre 1875]

Ma chère maman,

Rien de bien neuf ; je n’ai pu vous prévenir du départ de Chrétien1 il est parti ce matin précipitamment ; mais la première fois que cela lui arrivera, je vous le dirai et je lui donnerai une commission. Il est encore premier à l’autre épreuve. Lundi j’ai été chez Bonnet, il a été très gentil. Dimanche soir j’ai dîné avec Mme Leblond, etc., et Mme Thomas.

Rien de particulier. Mme Olleris est venue chez moi à midi ; elle m’a apporté ton topo. J’ai vu Mme Vallet ; Victoire est toujours très malade2 ; le médecin dit qu’elle a un rhumatisme au cœur.

Dis moi le numéro de Madame Brice.

 


  1. Georges Henri Chrétien Hartmann.

  2. Voir la lettre 212.

Titre
Henri Poincaré à Eugénie Poincaré - novembre 1875
Incipit
Rien de bien neuf; je n'ai pu vous prévenir du départ ...
Date
1875-11
Identifiant
L0214
Adresse
Nancy
Lieu
Paris
Sujet
fr Visites familiales et amicales
Lieu d’archivage
Private collection 75017
Type
fr Lettre autographe
Section (dans le livre)
3
Droits
Archives Henri Poincaré
Nombre de pages
1
Mots d'argot polytechnicien cités
Topo
Numéro
214
Langue
fr
Éditeur
Archives Henri Poincaré
Laurent Rollet
Licence
CC BY-ND 4.0

« Henri Poincaré à Eugénie Poincaré - Novembre 1875 ». La Correspondance De Jeunesse d’Henri Poincaré : Les années De Formation, De l’École Polytechnique à l’École Des Mines (1873-1878). Archives Henri Poincaré, s. d, Archives Henri Poincaré, s. d, La correspondance d'Henri Poincaré, consulté le 21 février 2024, https://henripoincare.fr/s/correspondance/item/4447