LettrePoincaré à Le Bon, 1901-00-00

2-35-15. H. Poincaré to Gustave Le Bon

[Ca. 1899–1901]

Cher Monsieur,

Je m’aperçois que je ne vous ai pas répondu pour le banquet. J’y assisterai avec grand plaisir.

Je connais les expériences de Crémieu. Il se doute parfaitement qu’il démolit la théorie des rayons cathodiques, mais cela lui est égal.11Victor Crémieu essaie sans succès de mettre en évidence l’effet Rowland. Poincaré écrira le rapport officiel (§ 2-62-7) sur la thèse soutenue par Crémieu à la Faculté des sciences de Paris, et publiera un article sur les expériences qu’il a effectuées (Poincaré 1901).

Tout à vous,

Poincaré

ALSX 1p. Archives Henri Poincaré.

Références

Titre
Poincaré à Le Bon, 1901-00-00
Incipit
Je m'aperçois que je ne vous ai pas répondu pour le banquet.
Date
1901
Lieu
Paris
Chapitre
Gustave Le Bon
Lieu d’archivage
Henri Poincaré Archives
Type
fr Lettre autographe
Section (dans le livre)
15
Droits
Archives Henri Poincaré
Nombre de pages
1
Langue
fr
Licence
CC BY-ND 4.0

« Poincaré à Le Bon, 1901-00-00 ». La Correspondance Entre Henri Poincaré Et Les Physiciens, Chimistes Et ingénieurs. Archives Henri Poincaré, s. d, Archives Henri Poincaré, s. d, La correspondance d'Henri Poincaré, consulté le 21 février 2024, https://henripoincare.fr/s/correspondance/item/4677