LettreGösta Mittag-Leffler à Henri Poincaré - 21 janvier 1889

Stockholm 21/1 18891

Mon cher ami,

Deux mots pour vous communiquer que le roi vous a décerné le prix.2 Vous en recevrez la communication officielle par Monsieur Le Comte de Lewenhaupt notre ambassadeur à Paris dans quelques jours. La médaille sera frappée.3

Recevez mes congratulations sincères ! Plus qu’à la médaille vous mettrez prix au jugement de la commission. C’est M. Weierstrass qui a écrit le rapport détaillé. Je vous l’enverrai bientôt. Il n’a pas encore envoyé sa rédaction définitive.4

Je vous renvoie la note B avec la prière que vous veuillez bien faire les additions que / vous trouvez nécessaires.5

Veuillez présenter mes hommages respectueux ainsi que les amitiés de Madame Mittag-Leffler à Madame Poincaré et agréer vous-même l’expression de mon amitié dévouée.

Tout à vous

Mittag-Leffler


 Apparat critique

  1. Cette lettre est recopiée par un copiste. Outre l’original, on dispose du brouillon (Brefkoncept 1212).

  2. Le mémoire d’Appell (1890) sera aussi récompensé par une mention spéciale et sera publié avec le rapport de Hermite dans le tome 13 des Acta mathematica :

    Je vous envoie, mon cher ami, le rapport que j’ai rédigé sur le beau travail de M. Appell, avec pleine et entière liberté de le modifier comme vous le jugerez convenable, mais en vous assurant avec la plus complète, la plus entière sincérité, que je n’ai fait qu’exprimer strictement […] mon estime pour le talent de l’auteur et l’importance de son œuvre. C’est un événement dans l’histoire de l’Analyse que l’introduction d’une nouvelle transcendante, et, sans avoir produit un effort de génie comme Poincaré, M. Appell a étendu aussi le domaine de la science, et accompli un progrès auquel j’en suis sûr applaudiront tous les géomètres. Je serais heureux que mon sentiment fût partagé par vous, assez pour vous faire insister autant qu’il vous est permis auprès du roi, afin qu’il obtienne de Sa Majesté la récompense dont il est on ne peut plus digne. (Lettre de Hermite à Mittag-Leffler datée du 19 décembre 1888 — Dugac (1985, 153)

  3. Mittag-Leffler avait averti Hermite de la décision officielle et c’est Hermite qui annoncera aux lauréats la nouvelle :

    Mille remerciements de m’avoir informé du résultat définitif et officiellemnt proclamé du concours pour le prix du roi Oscar ; je me suis empressé d’en faire part à Poincaré et Appell, et je crois pouvoir vous assurer qu’avec l’assistance de Darboux les noms des deux lauréats seront publiés ce soir, ou demain au plus tard, dans Le Temps ainsi que dans Les Débats. Lettre de Hermite à Mittag-Leffler datée du 26 janvier 1889 — Dugac (1985, 157)

  4. Voir lettre n°70, note n°7.

  5. Voir lettre n°76.


Références

Appell, Paul. 1890. “Sur les intégrales des fonctions à multiplicateurs et leur application au développement des fonctions abéliennes en série trigonométrique.” Acta Mathematica 13: 1–174.

Dugac, Pierre. 1985. “Lettres de Charles Hermite à Gösta Mittag-Leffler (1884–1891).” Cahiers Du Séminaire d’histoire Des Mathématiques 6: 79–217.

Titre
Gösta Mittag-Leffler à Henri Poincaré - 21 janvier 1889
Incipit
Deux mots pour vous communiquer que le roi vous a décerné le prix.
Date
1889-01-21
Adresse
Paris
Sujet
Prix roi Oscar
Lieu d’archivage
Mittag-Leffler Institute
Type
fr Lettre autographe signée
Section (dans le livre)
77
Nombre de pages
2
Langue
fr
Publié sous la référence
CHP 1:77
Licence
CC BY-ND 4.0

« Gösta Mittag-Leffler à Henri Poincaré - 21 Janvier 1889 ». La Correspondance Entre Henri Poincaré Et Gösta Mittag-Leffler. Archives Henri Poincaré, s. d, Archives Henri Poincaré, s. d, La correspondance d'Henri Poincaré, consulté le 28 mai 2024, https://henripoincare.fr/s/correspondance/item/6160