LettrePoincaré à Poincaré, 1907-03-26

2-47-2. Lucien Poincaré to H. Poincaré

26 mars 1907

130, Rue de Rennes, VIe

Mon cher Henri,

Hier, aux obsèques de Berthelot, plusieurs personnes m’ont parlé, spontanément, de ta nomination au Secrétariat perpétuel; je n’ai pas besoin de te dire que je n’avais pas abordé moi-même la question.11Marcelin Berthelot est mort le 18.03.1907; il fut secrétaire perpétuel pour les sciences physiques à l’Académie des sciences, et membre de l’Académie française. Poincaré s’intéressera à sa succession dans les deux cas, mais il renoncera au secrétariat; voir (§ 2-36-2), note 3.

Appell, qui m’avait déjà dit que Darboux désirais beaucoup t’avoir comme collègue et réparer ainsi le tort qu’il t’a fait (à notre avis !) en prenant la place de Bertrand, m’écrit ce matin : «   J’ai parlé au Dr Roux qui est tout à fait acquis à la candidature d’Henri   » et il ajoute : «   Il faudrait que d’ici peu de jours, Henri nous autorise à poser officiellement sa candidature   ».22Paul Appell et Gaston Darboux. Ce dernier succéda à Joseph Bertrand en 1900 comme secrétaire perpétuel pour les sciences mathématiques. Émile Roux (1853–1933) est membre de la section d’économie rurale à l’Académie des sciences; il dirige l’Institut Pasteur depuis 1904.

Il considère d’ailleurs le succès comme certain; le précèdent de Berthelot (qui appartenait à la section de physique) écarte la seule objection que l’on pourrait faire, puisque cette section est rangée dans la série des sciences mathématiques.

Permets moi de te dire que je suis certain que tu rendrais à la Science le plus grand service en acceptant ce poste qui semble fait pour toi et laisse moi espérer que tu m’autoriseras à répondre à Appell que tu consens à laisser marcher tes amis.

Voici le beau temps qui va vous faire des vacances agréables; nous pensons, après Pâques, aller aussi passer qqs jours à la campagne à Triaucourt.33Triaucourt est une commune du département de la Meuse.

Papa continue à aller de mieux en mieux.

Nous vous embrassons tous bien affectueusement.

L. Poincaré

ALS 2p. Collection particulière, Paris 75017.

Titre
Poincaré à Poincaré, 1907-03-26
Incipit
Hier, aux obsèques de Berthelot, plusieurs personnes m'ont parlé, spontanément, de ta nomination
Date
1907-03-26
Adresse
Paris
Lieu
Paris
Chapitre
Lucien Poincaré
Lieu d’archivage
Private collection 75017
Type
fr Lettre autographe signée
Section (dans le livre)
2
Identifiant dans les archives locales
CD n° 185
Droits
Archives Henri Poincaré
Nombre de pages
2
Langue
fr
Écrit au plus tard le
1907-03-26
Licence
CC BY-ND 4.0

« Poincaré à Poincaré, 1907-03-26 ». La Correspondance Entre Henri Poincaré Et Les Physiciens, Chimistes Et ingénieurs. Archives Henri Poincaré, s. d, Archives Henri Poincaré, s. d, La correspondance d'Henri Poincaré, consulté le 12 juillet 2024, https://henripoincare.fr/s/correspondance/item/7561